Aller au contenu >>

Vous êtes ici : Accueil > Résidence cinéma > Réalisateurs lauréats > Éléonore Faucher

Éléonore Faucher

Éléonore Faucher

sélectionnée à emergence pour Brodeuses parrains Solveig Anspach et Bertrand Van Effenterre page film

Filmographie

Les Déferlantes (fiction TV, 2013)

Gamines (2008)
Festival international du film de Shanghai
BIFF

Brodeuses (2004)
Semaine de la critique, Grand prix, Prix SACD et Prix de la (toute) jeune critique
Festival international du film de Toronto, Grand Prix
Festival international du film francophone de Namur, Mention Prix du jury junior
Festival du film de Deauville, Prix Michel d’Ornano
Nommé aux César dans les catégories meilleure actrice dans un second rôle, meilleur espoir féminin et meilleur premier film

Ne prends pas le large (court métrage, 1998)

Les Toilettes de Belle-Ville (court métrage, 1993)

Entretien avec la réalisatrice

Extrait d’un entretien avec Eléonore Faucher (2008)

« Brodeuses était mon premier film. Le scénario était écrit et j’étais alors en recherche de financement. Jusqu’à ce jour, j’étais assistante opérateur et je ne savais pas si, en tant que scénariste et réalisatrice, mon film allait susciter de l’intérêt. Etre sélectionnée et faire partie des lauréats d’emergence m’a donné confiance en moi. J’ai été rassurée, c’était comme une sorte de reconnaissance.
Cela m’a permis de me rapprocher du projet et de mon producteur, Bertrand Van Effenterre, qui est aussi réalisateur et que j’avais choisi comme parrain. emergence est un tremplin vers la réalisation de son film.
Un des grands points positifs à emergence, c’est de pouvoir rencontrer d’autres personnes : des réalisateurs comme nous, mais aussi des techniciens, des acteurs, connus ou beaucoup moins. On y travaille en groupe, ça rend un peu l’atmosphère d’un tournage.
Je tiens aussi à mentionner deux personnes qui ont beaucoup apporté à emergence, il me semble, et à moi aussi mais qui ne sont plus : Pierre Sayag et Suzanne Schiffman. »